Le dépistage

Ce qu’il est important de savoir avant le dépistage

Une fois dans le corps, le virus ou la bactérie a besoin d’une période de temps, variable selon l’infection, avant d’être détectable. Elle est généralement appelée période fenêtre ou d’incubation. Il est important de noter qu’il est tout de même possible de transmettre le virus ou la bactérie.

Les périodes d’attente recommandées entre le comportement à risque et les prélèvements sont les suivantes :

InfectionPériodes d’incubation
Chlamydia Entre 48 heures et 14 jours
Gonorrhée Entre 48 heures et 7 jours
Lymphogranulomatose vénérienne (LGV) Entre 10 jours et 6 semaines
Hépatite B Entre  4 et 8 semaines
Hépatite C Entre  8 et 9 semaines
Herpès Entre  8 et 12 semaines
Syphilis Entre 3 et 6 semaines
Virus du papillome humain (VPH) * Entre  1 et 8 mois
Virus immunodéficence humain (VIH) Entre 8 et 12 semaines

Sources : Clinique l’Actuel

* Dans le cas du VPH, la période d’incubation serait généralement de 1 à 8 mois. Par contre, il serait possible également qu’elle dure plusieurs années.

Le dépistage, comment ça se passe?

MAINSBSL VIH SIDA Homophobie trans 181677839Un test de dépistage est généralement simple et facile à passer. Il varie selon les infections et selon la présence ou non de symptômes. Le professionnel, la professionnelle de la santé pourra :

  • Prendre un échantillon d’urine;
  • Faire un prélèvement sanguin;
  • Faire un prélèvement de sécrétions des muqueuses (gorge, vagin, col de l’utérus, urètre et anus);
  • Faire un examen des parties génitales.

Test de dépistage standard (VIH)

Le test standard demande un délai d’environ trois semaines avant d’obtenir les réponses et se fait par prélèvement sanguin (prise de sang). 

Au Bas Saint-Laurent, par exemple, il faut attendre trois mois après le comportement à risque (période d’incubation) avant de passer la prise de sang. Ensuite, il y aura le délai de 3 semaines avant de savoir si le test est positif ou négatif. Il n’est pas rare que les professionnels, professionnelles demandent un second test dans le cas d’un résultat positif afin de s’assurer que ce ne soit pas un « faux positif » (Définition : Le résultat du test est positif alors que le patient n'est pas réellement porteur de la maladie détectée).

Il existe actuellement des tests dits de quatrième génération qui permettent de se faire dépister dès la 3e semaine après le comportement à risque et d’obtenir les résultats au bout de quelques jours. Malheureusement, ils ne sont pas disponibles dans le Bas Saint-Laurent pour le moment.

Test de dépistage rapide (VIH)

Le test rapide donne une réponse en environ cinq minutes. Il est relativement simple d’utilisation puisqu’il consiste à prendre quelques gouttes de sang au bout de son doigt selon le mode d’emploi du test. À noter que si un résultat est positif, il faudra par la suite passer un test standard (prise de sang) afin de confirmer ou d’infirmer le résultat.

Ce test n’est pas accessible à tous ni partout. Présentement, ce sont quelques cliniques médicales ou organismes qui ont la possibilité de le faire. Par exemple, des endroits où il y a une plus grande proportion de gens ciblés ayant des comportements à risque auront plus facilement accès à ce type de test.

Test de dépistage par auto prélèvement (VIH)

Ce test n’est pas reconnu au Canada actuellement. 

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30. Notre équipe se fera un plaisir d’être à l’écoute afin de vous offrir les services appropriés.

info@mainsbsl.qc.ca 

Besoin d'aide ? Appelle-nous
1-418-722-7432