Virus du papillome humain (VPH)

Le VPH est une des ITSS les plus fréquentes au Québec. De 70% à 80% des hommes et des femmes actifs sexuellement seront infectés par le VPH au moins une fois dans leur vie.

Modes de transmission

  • Par relations sexuelles orales, vaginales et anales avec une personne infectée;
  • Partage de jouets sexuels mal nettoyés ou mal désinfectés;
  • Une mère peut le transmettre lors de l’accouchement.

Symptômes

Il n’y a pas toujours de symptômes.

  • Des petites bosses qui ressemblent à des verrues (condylomes) sur les organes génitaux, autour de l’anus et, plus rarement, dans la bouche;
  • De l’irritation et des démangeaisons;
  • Des lésions non visibles à l’œil nu peuvent se développer au col de l’utérus;
  • Le VPH sans suivi médical régulier peut mener à un cancer de l’anus ou du col de l’utérus.

Dépistage

  • Examen clinique et possible prise de sang.
  • Pour les lésions non visibles à l’œil nu : PAP test pour les femmes et PAP anal pour les hommes.

Traitements

  • Il y a un vaccin disponible pour les types du VPH les plus associés aux cancers. Il est plus efficace avant les premières relations sexuelles parce qu’il n’y a pas eu encore d’exposition au VPH.
  • Brûlures des lésions avec de l’azote liquide.
  • Traitement avec du nitrate d’argent.
  • Traitement au laser dans le cas de condylomes tenaces.
  • Les symptômes se soignent mais on ne guérit pas du VPH.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30. Notre équipe se fera un plaisir d’être à l’écoute afin de vous offrir les services appropriés.

info@mainsbsl.qc.ca 

Besoin d'aide ? Appelle-nous
1-418-722-7432