Gai

MAINSBSL VIH SIDA Homophobie trans 387160129

Désigne un homme qui est attiré par les hommes tant sur le plan sexuel qu’affectif.

 

Au-delà de l’orientation sexuelle réside un être humain, sensible qui rêve d’une vie qui lui ressemble. Beaucoup a été fait et beaucoup reste à faire afin d’inclure dans la société la diversité avec équité, respect et ouverture.

Faits intéressants :

  • En 1791 que la France se dote d’une loi, qui sera inscrite en 1810 dans le Code pénal, qui stipule que l’homosexualité masculine et féminine ne sera plus sanctionnée.
  • Les années 1930 tentent à démontrer que l’homosexualité est une maladie qu’il faut guérir.
  • Le «triangle rose» pointé vers le bas sera le signe que les nazis utiliseront pour identifier les homosexuels dans les camps de concentration où près de 500 000 d’entre eux seront éliminés.
  • Au Canada, le Code criminel impose la peine de mort en 1841 pour les homosexuels jusqu’en 1954. Il faudra attendre jusqu’en 1969 pour que l’homosexualité soit décriminalisée avec la Loi 143.
  • Il faudra attendre en 1973 pour que l’homosexualité ne soit plus reconnue comme une maladie mentale par l’American Psychiatric Association.
  • La Charte des droits et libertés du Québec sera modifiée en 1977 afin d’y inclure l’interdiction de discriminer une personne en se basant sur son orientation sexuelle.
  • L’Assemblée nationale du Québec adopte en 1999 la Loi 32 qui reconnait une égalité de droits entre les conjoints et conjointes de fait homosexuels et les conjoints de fait hétérosexuels.
  • Ce n’est qu’en juillet 2005 que le mariage civil entre les personnes du même sexe sera reconnu au Québec.
  • Le Ministère de la justice du Québec met en place le Plan de lutte contre l’homophobie en 2011.  

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 16h30. Notre équipe se fera un plaisir d’être à l’écoute afin de vous offrir les services appropriés.

info@mainsbsl.qc.ca 

Besoin d'aide ? Appelle-nous
1-418-722-7432